Faut-il pailler son jardin ?

Pourquoi pailler ? Préserver l’humidité, enrichir le sol, protéger les végétaux… le paillage a de nombreux avantages ! Découvrez quel paillage choisir pour votre jardin.

Qu’est-ce que le paillage ?

Le paillage consiste à couvrir le sol d’une couche protectrice. Il existe deux types de paillages :

  • Le paillage minéral : constitué de gravillons de granulométries variées
  • Le paillage végétal : constitué de broyats de végétaux comme du chanvre, des coques de noisettes…

 

Pourquoi pailler son jardin ?

Le paillage a de nombreux avantages, et pas des moindres !

  • Il limite les arrosages : grâce à sa couche protectrice, le paillage garde l’humidité du sol. Les apports d’eau sont alors plus espacés, ce qui est de plus en plus utile en cas de canicule.
  • Il enrichit le sol : le paillage végétal se décompose petit à petit et apporte de l’humus dans le sol.
  • Il isole les légumes : cette couche évite aux légumes d’être en contact direct avec la terre dans le potager. En effet, certains légumes comme les tomates risquent d’attraper des maladies cryptogamiques, en étant en contact avec un substrat trop humide.
  • Limiter le désherbage : selon le paillage choisi, le désherbage sera limité, voire entièrement supprimé. Privées de lumière, les plantes adventices n’arrivent plus à pousser au milieu des massifs.
  • Limiter le lessivage des sols : en cas de fortes pluie, le paillage fait office de protection contre les pluies intenses.
  • Un refuge pour les insectes : le paillage est aussi un refuge pour les insectes, ce qui induit un sol vivant, favorable à la biodiversité.
  • Il protège du froid en hiver : certaines plantes frileuses apprécient une couche de paillage pour les protéger du froid, associée à un voile d’hivernage.

 

Où utiliser le paillage ?

Vous pouvez pailler au pied de toutes vos plantes. Au pied de vos haies, sur un massif ornemental, au potager, au verger… La pose du paillage a lieu juste après la plantation, mais il est possible de l’ajouter plus tard.

 

Le paillage minéral

Chez La Paysagerie, nous vous conseillons quant au choix du paillage minéral pour votre jardin. Nous proposons différents types de gravillons de multiples couleurs. La pouzzolane brune ou noire qui a l’avantage d’être drainante et légère. L’ardoise bleu-gris ou noire, connue pour bien conserver la chaleur. Les paillettes de Gneiss arborent un coloris gris-beige alors que la brique dévoile une teinte orangée. Les gravillons positionnés au-dessus d’une couche de géotextile sont perméables, tout en limitant grandement la pousse des adventices.

 

Le paillage végétal

Le paillage organique est très bénéfique pour le sol grâce à sa décomposition. En plus, ses différentes teintes le rendent décoratif ! Les paillages de chanvre ou de miscanthus sont beiges, ils illuminent les massifs. Les paillages de sarrasin, de cacao ou les coques de noisettes sont brun-marron, ils se font discrets et imitent bien la terre. Il existe également des copeaux de bois, dont les écorces de pin qui acidifient légèrement le sol. Dans tous les cas, les paillages végétaux se transforment en humus et enrichissent le sol. Cela permet de stimuler la vie microbienne et d’offrir un substrat idéal, pour le bon développement de vos plantes. En raison de la décomposition du paillage, il est conseillé de le remplacer tous les deux ans. L’épaisseur est d’environ 6cm à 8cm. Pour des jeunes plants, on commence avec 3cm, que l’on regarnit au fur et à mesure de la croissance des végétaux.

 

*Tous les matériaux cités ici sont disponibles à La Paysagerie

Recevez nos offres spéciales

@

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Vous trouverez pour cela nos informations de contact dans les conditions d’utilisation du site.

  • #Sur les réseaux